Résumé des Perspectives 2018

Suite intervention des gérants de fonds des principales sociétés de gestion.

Il y a un grand consensus sur les perspectives 2018.

La macro économie va bien. L’économie Européenne se porte bien ainsi que les entreprises.

L’économie US se porte bien, avec  un taux de croissance de 3.5%, un chômage au plus bas et une inflation qui repart signe de la bonne santé de l’économie.

La croissance de l’économie Chinoise ne sera plus de  7% par an, mais sera limité à 5%, d’autant qu’elle s’oriente de plus en plus vers son marché intérieur et que les statistiques chinoises sont peu fiables

Les autres pays émergents se portent également bien, tant pour les pays DE LA ZONE asiatique que les pays d’Amérique Latine.

Enfin La France se porte très bien, elle va rattraper son retard dans la reprise de l’activité.

Donc tout va pour le mieux dans le meilleur des Mondes.

Nous sommes en 2018, dans une boucle harmonieuse. Grâce aux différentes politiques monétaires, le cycle est solide et avance à une allure équilibrée.

Mais les raisons pour lesquelles elles pourraient se retourner sont également nombreuses et toujours les mêmes :

  • Trop de monnaie en circulation ;
  • Arrivée de fin de cycle pour le Marché Us avec une croissance régulière depuis 10 ans.
  • Aux USA Le risque de surchauffe existe et on assiste à une remontée des salaires tant pour le personnel qualifié que les petits salaires, WALL MART a augmenté le salaire horaire de 10 à 11$ alors que  le salaire horaire moyen n’est de 8$. Ce qui aura des effets sur l’inflation donc une remontée des taux aux US.
  • En Zone Europe, Les obligations d’Etat ne rapportent rien, les investisseurs préfèrent se tourner vers les Obligations High Yield qui commencent à devenir risquées, à cause de la chasse au bon papier.
  • La situation Européenne n’est pas identique partout. L’Europe du Sud est à la traîne par rapport à l’Europe du Nord, Le Brexit reste une inconnue, la croissance est là mais le chômage se maintient à plus de 10% en Italie, Espagne …
  • Et ce qui est plus embêtant, c’est surtout que dans un monde euphorique, le risque n’est plus anticipé, et une déception dans les résultats des entreprises en 2018, entrainera une forte volatilité des valeurs.
  • Voir le graphique ci-dessous.Courbe CAC 40 Septembre 2017 janvier 2018

Pour toutes ces raisons, les gérants  dans leurs globalités pensent que  le meilleur choix pour 2018 sera :

  • Les Actions françaises, puis les actions Européennes
  • Les actions des marchés émergents
  • Les obligations des marchés émergents, pour la rentabilité.
  • Les obligations High Yield Européennes, car si l’économie repart, les entreprises devront investir donc auront besoin de se financer.
  • Les obligations d’Etat retrait.
  • La baisse du dollar aura un impact négatif sur la valorisation des valeurs en €, même si les nouvelles mesures fiscales US, vont entrainer un rapatriement des les capitaux vers les USA.

Cette indécision entrainera une forte volatilité sur tous les marchés.

                                                                                                                   Neuilly le 4 février 2018.

signature Jean-Pierre Lallemand

Résumé des Perspectives 2018